La Tunisie interdit la baignade dans 23 plages pour non-respect des standards mondiaux

Le directeur de l’hygiène et de la protection de l’environnement au ministère tunisien de la Santé, Sami Ouerghemi a annoncé hier mardi lors dune conférence de presse, que 23 plages tunisiennes seront interdites de baignade cet été, en raison du non-respect des standards internationaux et locaux.

D’après ce responsable, cette décision fait suite à des analyses effectuées sur 1.937 échantillons d’eau de mer prélevés des plages tunisiennes, couvrant la période de janvier à juin 2020, attestant que 23 plages sont impropres à la baignade contre 21 l’an dernier.

Les 23 plages exclues, sur un ensemble de 537 plages, se situent dans cinq gouvernorats, notamment Tunis (1 plage), Ben Arous (13 plages), Bizerte (4 plages), Nabeul (2 plages) et Gabes (3 plages).

Toujours selon Ouerghemi, les analyses d’échantillons ont aussi démontré que 55% des plages sont de très bonne qualité, 15% sont de bonne qualité, 5% sont de presque bonne qualité, 17% sont de qualité à suivre, 4% sont de mauvaise qualité et 4% sont de très mauvaise qualité.

En Tunisie, les activités touristiques et hôtelières, qui étaient suspendues en raison de la pandémie de Covid, devaient reprendre le 4 juin, avec une capacité d’accueil ne dépassant pas les 50%, selon des précisions données, fin mai, par le ministère tunisien du Tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.