Sénégal : La Banque mondiale apporte 40,5 millions de dollars pour les filets sociaux

Le gouvernement sénégalais a inauguré un crédit pour aider les  ménages les plus pauvres et vulnérables grâce aux financements de 40,5 millions de dollars apportés par l’Association internationale de développement (IDA), un groupe de la Banque mondiale. Selon un communiqué de l’institution financière internationale, ce projet a été validé en mai 2014 par son conseil d’administration.

Sur cette enveloppe globale de 40,5 millions de dollars, les ménages les plus démunis du Sénégal enregistrés dans le Programme de bourses de sécurité familiale (PNBSF) bénéficieront de 25,7 millions de dollars. La directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Vera Songwe a estimé que le Sénégal avait-là une occasion pour bâtir une politique solide d’amortisseurs sociaux. « Le gouvernement sera ainsi en mesure de mieux aider les pauvres », a-t-elle dit.

D’après le communiqué de la Banque mondiale, le Projet des filets sociaux contribuera à l’établissement du tout premier ménage des ménages démunis et vulnérables afin de permettre une identification plus fine et un meilleur ciblage des bénéficiaires des programmes sociaux. Le projet vise à introduire des systèmes d’informations et de gestion efficaces permettant, à travers ce registre unique de procéder à un ciblage transparent, ajoute le texte.

La Banque mondiale prépare un autre programme de renforcement des mesures protection sociale afin d’atténuer l’impact du changement climatique au Sénégal. Ce programme sera alimenté de 11 millions de dollars à l’horizon 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.