La Turquie paralysée par une géante panne d’électricité

La Turquie a sombré dans le noir, suite à une coupure quasi-générale du courant électrique qui a privé au long de la journée de mardi, de nombreuses villes d’électricité, où les activités économiques et le transport public ont été sérieusement perturbés.

Les autorités du pays ont précisé que la cause exacte de ce délestage sans précédent, n’a pas encore été identifiée, précisant que la panne électrique a débuté en milieu de matinée et le courant n’a été rétabli qu’en début de soirée de la journée du mardi.

L’agence de presse turque Dogan a affirmé que cette panne électrique à l’échelon national a touché partiellement voire totalement les quelque 81 provinces du pays.

Pour le ministre turque de l’Energie Taner Yildiz, cette coupure de courant est la plus grave que connait le pays après celle occasionnée par tremblement de terre de 1999. A cette époque, la majorité des centrales produisant de l’électricité ont cessé de fonctionner.

Une enquête a été ouverte pour connaitre les causes de cette panne électrique qui a paralysé le pays tout entier.

Certains spécialistes avancent l’hypothèse d’éventuelles attaques informatiques touchant les systèmes de gestion informatisée des centrales électriques du pays. D’autres observateurs estiment que la panne serait l’œuvre d’une attaque terroriste.

Le Premier ministre turque Ahmet Davutogl a cependant suggéré que la panne pouvait également être d’origine technique mais a affirmé que « toutes les pistes étaient actuellement étudiées ».

La Turquie, via sa compagnie nationale de transport d’électricité (Teias), importe de Russie et de l’Iran, l’essentiel de son énergie sous forme de gaz et de pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.