Grande victoire du Maroc dans son procès contre la CAF à Lausanne

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a donné raison au Maroc en prononçant l’annulation des lourdes sanctions infligées par la Confédération africaine (CAF) à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) suite à sa demande du report de la CAN-2015.

Dans un verdict sans appel, rendu public jeudi, le tribunal de Lausanne (Suisse) autorise les Lions de l’Atlas à participer aux éliminatoires des prochaines éditions de la CAN-2017 et 2019.

Le TAS qui relève de la FIFA, a également réduit la sanction financière par la CAF à la FRMF, en la ramenant de 9 millions de dollars à 50.000 dollars seulement. La CAF avait également décidé de suspendre la participation du onze marocain aux deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

La Fédération marocaine de football a toujours la possibilité de porter son contentieux avec la CAF devant la Chambre de commerce internationale de Paris, pour tenter de réduire davantage l’amende de 50 mille dollars ou de l’annuler complètement.

Une bonne nouvelle pour le staff dirigeant de la FRMF et le football marocain en général, sachant que le Maroc ne s’était pas désisté mais avait seulement demandé le report des matchs de la CAN-2015, par mesure de précaution contre les risques de propagation du virus Ebola.

Le Tribunal arbitral du Sport a définitivement mis fin au long bras de fer qui opposait les confédérations africaine et marocaine, permettant du coup à sélection nationale marocaine d’enchaîner ses préparatifs pour les prochaines compétitions africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.