Le Roi du Maroc à Dakar, pour une nouvelle tournée africaine

Le Roi Mohammed VI a entamé mercredi en début de soirée une visite de travail et d’amitié au Sénégal, première étape d’une nouvelle tournée africaine, au cours de laquelle le souverain chérifien devrait se rendre également en Guinée Bissau, en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Le Roi du Maroc a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, avant d’être salué par le président du parlement, le premier ministre et les membres du gouvernement sénégalais ainsi que du corps diplomatique accrédité à Dakar.

Des centaines de Dakarois et des Marocains résidant au Sénégal s’étaient massés tout au long de la route reliant l’aéroport au centre-ville de Dakar, pour souhaiter la bienvenue au Souverain.

Au passage du cortège officiel qui se dirigeait vers le lieu de résidence du Roi Mohammed VI, la foule a chaleureusement acclamé et ovationné le souverain chérifien qui se tenait à bord d’une limousine aux côtés du président sénégalais.

Au cours de son séjour dans la capitale sénégalaise, le Roi Mohammed VI et le président Macky Sall présideront notamment la cérémonie de signature d’au moins, une quinzaine d’accords de coopération dans les domaines économique et financier, social, culturel et religieux.

«Nous avons plus d’une quinzaine d’accords à signer. Ces accords ont fait l’objet d’études assez poussées de part et d’autre», a déclaré mardi soir, Le président Macky Sall qui revenait mardi soir d’un voyage à Accra, où il a participé au sommet de la CEDEAO, a déclaré que la présente visite au Sénégal, du Roi du Maroc “un hôte de marque”, témoigne de la «relation ancienne, confiante et solide» entre les deux pays et permettra de revoir plusieurs dossiers importants.

Les deux pays, a-t-il ajouté, sont liés par des relations historiques très solides fondées sur l’histoire, la géographie, la parenté et l’alliance politique».

Il s’agit du deuxième déplacement officiel du souverain marocain dans ce pays, après celui de mars 2013. Depuis son intronisation, le Roi Mohammed VI a fait une priorité de la coopération sud-sud de son royaume avec les pays d’Afrique subsaharienne.

Le Maroc est actuellement le deuxième investisseur africain dans le continent noir après l’Afrique du Sud. La nouvelle tournée royale, très attendue dans les capitales des quatre pays, devrait injecter un nouveau sang dans la coopération maroco-africaine.

A propos de Dakar © 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.