Le Roi du Maroc à Abidjan, troisième étape de sa tournée africaine

Le Roi Mohammed VI qui effectue depuis le 20 mai une tournée africaine, est arrivé samedi en fin de journée à Abidjan, pour une visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire, qui débute officiellement ce lundi.

Après des visites similaires au Sénégal et en Guinée-Bissau, le souverain marocain entame ce lundi son troisième officiel, en Côte d’Ivoire, sur fonds des excellents rapports qui lient les deux pays aussi bien dans le domaine politique et diplomatique, qu’économique et culturel.

Comme lors des deux précédentes étapes (Dakar et Bissau), de sa tournée ouest-africaine, qui doit le conduire ensuite au Gabon, les habitants d’Abidjan et les membres de la communauté marocaine établie dans ce pays, sont venus par milliers souhaiter la bienvenue au Roi Mohammed VI tout au long de l’itinéraire séparant l’aéroport Félix Houphouët Boigny et la capitale du pays.

Le Roi du Maroc était arrivé samedi en fin de journée à Abidjan où d’intenses activités sont au programme de sa visite de six jours en Côte d’Ivoire qui débute officiellement ce lundi 1er juin, par un premier entretien avec le président ivoirien, Alassane Ouattara.

Les deux chefs d’Etat présideront le jour même, la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération qui seront signés par les gouvernements des deux pays.
Le Roi Mohammed VI se rendra, le mardi 2 juin, au CHU de Yopougon (Abidjan-Ouest), où il remettra un don de médicaments et procèdera ensuite au lancement des travaux de construction du complexe de formation dans les métiers du Bâtiment, de l’hôtellerie et de la restauration, au Centre de perfectionnement aux techniques industrielles (CPTI) de Yopougon.

Le souverain devrait se rendre également sur le site de la baie de Cocody où il lui sera présenté le projet de sauvegarde et de valorisation de cette baie. La journée du jeudi verra le lancement par le Roi Mohammed VI des travaux de construction du nouveau village de pêche à Grand-Lahou (Sud, région des Grands Ponts).

Tous ces projets socio-économiques qui devraient voir le jour en Côte d’Ivoire avec le concours technique et financier du Maroc, riment avec le développement humain et auront une forte retombée socio-économique sur les conditions de vie et les bien-être des populations ciblées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.