Gambie-Présidentielle : Le candidat unique de l’opposition se présentera sous l’étiquette d’indépendant

Le candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle en Gambie a décidé de quitter sa formation politique, le Parti démocrate unifié (UDP), dans l’objectif de mieux représenter la large coalition qui l’a choisi pour porter ses couleurs.

Adama Barrow a déclaré, dans une lettre adressée à la Commission électorale indépendante (CEI), qu’«en tant que porte-drapeau de la coalition de l’opposition (…), je tiens à vous informer que je vais me présenter en tant que candidat indépendant».

Le 31 octobre dernier, à Banjul, Barrow a été désigné candidat unique à la présidentielle, par sept partis d’opposition, après que d’autres candidats, déclarés auparavant, ont accepté de se désister en sa faveur. Isatou Touray, la première femme candidate à l‘élection présidentielle de l’histoire de la Gambie a rejoint ces candidats en annonçant à son tour, le 5 novembre, son retrait de la course, au profit du candidat unique de l’opposition.

L’objectif de l’opposition est de tenter de battre le président sortant Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans et qui brigue un cinquième mandat. Toutefois, un ancien membre du parti présidentiel, Mama Kandeh, a aussi déposé, lundi dernier, son dossier de candidature à la CEI.

Il a déclaré, devant la presse, que ses chances de victoire seraient à 90%, du moins «pour l’instant» et que sa candidature aurait pour objectif de faire éclater l’opposition.

La campagne pour la présidentielle débutera le 16 novembre courant, et le scrutin à un seul tour, est prévu pour le 1er décembre 2016.

Yahya Jammeh arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat en 1994, est accusé par des ONG et la communauté internationale de diriger d’une main de fer son pays. Disparitions forcées, harcèlement de la presse et des défenseurs des droits de l’Homme, sont entre les griefs qui lui collent au dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.