Les Etats-Unis ont mené un raid aérien contre les Shebab en Somalie

Les avions de chasse américains ont mené dimanche, une frappe aérienne contre le groupe islamiste somalien les Shebab, à environ 300 km au sud-ouest de la capitale Mogadiscio, selon un communiqué du Pentagone.

Le raid a été perpétré en «coordination avec les partenaires régionaux en réponse directe aux dernières actions des Shebab y compris de récentes attaques contre les forces somaliennes», a précisé le document.

Le 4 mai dernier, un soldat américain a été tué au cours d’une opération contre les insurgés Shebab menée en soutien de l’armée nationale somalienne (SNA), une première depuis le désastre du Black Hawk Down de 1993. Ce soldat qui assurait officiellement, une mission de conseil et d’assistance de la SNA, a été touché par un tir d’arme légère. Deux autres soldats ont été blessés dans l’incident.

Le Black Hawk Down, la bataille de Mogadiscio au cours de laquelle deux hélicoptères américains furent abattus et 18 soldats américains tués, avait provoqué le retrait des troupes américaines de la Somalie, qui étaient finalement revenues en 2013 dans le pays. Ils sont une cinquantaine de soldats présents en Somalie pour former la SNA dans la lutte contre les Shebab.

Dans son communiqué le Pentagone souligne que l’opération du dimanche a été menée dans le cadre légal approuvé par le président américain Donald Trump. Fin mars dernier, l’administration Trump avait étendu les pouvoirs donnés aux militaires américains pour mener des frappes en Somalie contre les Shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.