RDC : Un nouveau cas d’Ebola confirmé à Beni

Un nouveau malade du virus Ebola a été découvert à Beni au nord-est de la République Démocratique du Congo (RDC), alors que les autorités de Kinshasa estimaient mercredi avoir maîtrisé l’épidémie dans cette ville de l’est de la République démocratique du Congo.

«Un nouveau cas confirmé d’Ebola a été notifié à Beni après 23 jours sans cas», a confirmé vendredi, dans son bulletin quotidien, le ministère congolais de la Santé.

« Il semblerait que la patiente ait été contaminée après avoir été exposée à des fluides corporels d’un guéri d’Ebola. Une investigation approfondie et un séquençage du virus sont en cours pour déterminer le lien épidémiologique », indique le document.

Mardi 19 février marquait le 21e jour (la période d’incubation du virus) sans nouveau cas confirmé d’Ebola dans la zone de Beni, faisant dire aux autorités que : « l’épidémie d’Ebola est actuellement maîtrisée à Beni ».

Beni a été l’un des principaux épicentres de l’épidémie de cette fièvre hémorragique avec 118 décès de cas confirmés.

Dans la région, les zones de santé de Katwa et Butembo sont actuellement considérées comme « les principaux foyers de l’épidémie » d’Ebola, avec 92 nouveaux cas confirmés d’Ebola enregistrés en 21 jours, dont 58 (63%) à Katwa et 16 (17%) à Butembo, selon le ministère.

L’épidémie de fièvre à virus Ebola a tué 502 personnes en six mois dans l’Est de la République démocratique du Congo, a recemment indiqué le ministère de la Santé.

« Au total, il y a eu 502 décès et 271 personnes guéries », a indiqué le ministère de la Santé dans son bulletin quotidien du 06 fevrier.

La barre des 500 décès a été dépassée vendredi avec trois nouveaux décès de cas confirmés et sept décès repérés et « validés » parmi des cas probables. Il s’agit de la dixième épidémie sur le sol congolais depuis la première apparition du virus dans l’ex-Zaïre en 1976.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.