Algérie : Des coopératives agricoles pour l’amélioration de la production et la valorisation des produits

Dans sa logique de diversification de son économie hors hydrocarbures, l’Algérie se tourne de plus en plus vers l’agriculture. Pour y arriver plusieurs actions et initiatives sont à promouvoir.

Pour le secrétaire général du ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Kamel Chadi, la multiplication des grandes coopératives agricoles contribuerait à l’amélioration de la production et à la valorisation des produits nationaux.

Chadi a exprimé le fond de sa pensée en marge de l’ouverture de la 17ème édition du Salon international de l’agroalimentaire « Djazagro », qui a démarré lundi 25 février 2019.

Pour ce responsable, l’un des défis à relever par son secteur était la création de grandes coopératives agricoles dans les différentes filières, regroupant l’ensemble des capacités des agriculteurs afin de développer la production nationale et mener au mieux la « bataille » de l’exportation des produits agricoles et agroalimentaires nationaux.

Selon lui, un autre défi auquel le secteur est confronté réside dans la multiplication des centrales d’achat destinées au stockage, à la valorisation et à l’emballage des produits.

Quant au troisième défi de l’agroalimentaire en Algérie, a-t-il souligné, il consiste à mettre à contribution les acteurs de la grande distribution à travers les grandes surfaces, outre les petits distributeurs.

La filière agroalimentaire est une « chaîne » dans laquelle interviennent plusieurs acteurs, a expliqué le SG du ministère de l’Agriculture, indiquant que le but est que l’ensemble de ces acteurs jouent pleinement leurs rôles pour transformer et valoriser les produits agricoles.

Concernant l’exportation, il a martelé le rôle que devrait jouer la branche agroalimentaire dans l’absorption des excédents de la production agricole enregistrés au cours de ces dernières années. Les produits nationaux connaissent également un « succès certain » au niveau des marchés étrangers, a-t-il estimé.

Le Salon « Djazagro » se tient du 25 au 28 février à Alger avec la participation de près de 160 exposants algériens et 720 exposants étrangers venus de 34 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.