Cap-Vert : Ouverture à Praia du 1er Forum international sur la pénurie d’eau dans l’agriculture

Le premier Forum international sur la pénurie d’eau en agriculture s’ouvre ce lundi à Praia, la capitale du Cap-Vert, alors que ce pays est confronté à la sécheresse, pour la deuxième année consécutive.

Plus de 200 spécialistes de la gestion de l’eau agricole dans le monde participent à ce premier Forum dont la finalité est d’«identifier des solutions et des pratiques innovantes pour lutter contre la rareté de l’eau en agriculture», selon le directeur général de l’agriculture au Cap-Vert, José Teixeira.

Ces spécialistes échangeront sur des sujets tels que «l’eau et la migration», «l’eau et la nutrition» et «l’agriculture saline». Ils aborderont ensuite la question de l’«utilisation durable de l’eau en agriculture» et «la préparation à la sécheresse», avant de réfléchir sur «les mécanismes financiers pour la gestion durable des ressources en eau».

La rencontre va durer une semaine, et coïncide cette année avec la Journée mondiale de l’eau prévue le 22 mars, dont le thème est : «Ne laissez personne de côté». Il s’agit d’une adaptation de la principale promesse du Programme de développement durable à l’horizon 2030, selon laquelle «tout le monde doit pouvoir bénéficier des progrès accomplis en matière de développement durable», notamment en matière d’accès à l’eau potable.

L’accès de tous à l’eau et une gestion durable des ressources hydriques à l’horizon 2030, est l’un des axes primordiaux des objectifs de développement dural de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le Cap-Vert parraine ce premier Forum de Praia, en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’Italie et l’Office fédéral de l’agriculture de la Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.