Venezuela : Nicolas Maduro annonce un plan de rationnement de l’électricité

Le contesté président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé hier dimanche l’entrée en vigueur d’un plan de rationnement de l’électricité d’une durée de 30 jours en raison de l’aggravation des coupures d’électricité qui affectent le pays depuis le 7 mars.
Nicolas Maduro accompagné par les ministres du gouvernement et par le haut commandement des forces armées, a expliqué sur les antennes de la radio et de la télévision nationales, que ce rationnement de l’électricité doit permettre d’assurer un «équilibre» entre la production, le transport, la distribution et la consommation» avec une attention particulière à garantir la distribution de l’eau potable.
Le plan de rationnement est entré en vigueur dès son annonce mais ses modalités concrètes n’ont pas été révélées. Le ministre de la Communication Jorge Rodriguez a cependant indiqué que la journée de travail dans les entreprises privées et les administrations se terminera à deux heures de l’après-midi.
Les coupures d’électricité, qui frappent la capitale Caracas ainsi que la quasi-totalité des Etats du pays, perturbent de nombreux services au Venezuela, notamment la distribution de l’eau. Le pouvoir les attribue à des actes de sabotage de l’opposition soutenue par les Etats-Unis contre la centrale hydroélectrique de Guri, qui fournit au Venezuela 80% de son électricité.
En revanche, l’opposition et des experts du secteur estiment que ces coupures de courant à répétition sont imputables au manque d’investissements dans les infrastructures.
Mais quelles que soient leurs causes, ces coupures d’électricité exacerbent la tension au sein d’une population déjà aux abois. Hier dimanche, des Vénézuéliens en colère ont installé des barricades en feu près du palais présidentiel à Caracas pour protester contre les pannes d’électricité.
Des manifestations similaires ont eu lieu dans d’autres régions du pays, notamment dans l’Etat central de Carabobo, où des manifestants ont brûlé des pneus et bloqué des routes, selon des témoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.