Le président de la CAF justifie la présence du Cameroun à la CAN 2019

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad a mis fin lundi à la polémique sur le droit du Cameroun à participer à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de cette année.

«Le Cameroun mérite d’être à la CAN 2019», a répondu sèchement le Magache notamment à la fédération Comorienne de football, qui avait émis des réserves devant le tribunal arbitral du sport (TAS), contre le droit des «Lions indomptables» à jouer cette compétition.

Les Comoriens se basaient sur l’article 92 du règlement de la CAN, pour réclamer une disqualification du Cameroun, pour avoir perdu l’organisation de cette compétition au profit de l’Egypte.

«Ce pays fait trop de tapage… Le Cameroun vient de démontrer sur le terrain qu’il mérite la qualification. Tout doit d’abord se jouer sur le terrain », a lancé le président de la CAF lors d’une interview, en faisant allusion à la défaite des Comores (3 buts à 0) contre le Cameroun, lors de la dernière journée des éliminatoire de la CAN 2019.

Concernant l’application des textes, M. Ahmad estime que le Cameroun n’est pas concerné. «L’article 92 parle d’un retrait et d’un désistement. Et juridiquement, ce n’est pas le cas (du Cameroun, ndlr). C’est la CAF qui a décidé de reporter la CAN du Cameroun, et de faire ce glissement (désormais en 2021, ndlr). C’est un report, et non une annulation de la CAN au Cameroun», a-t-il expliqué.

Le 30 novembre 2018, le comité exécutif de la CAF avait officiellement décidé de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, se plaignant de retards notamment en matière d’infrastructures et de sécurité.

Après un appel à candidature pour trouver un autre pays hôte, l’Egypte a finalement été choisie pour accueillir la première CAN à 24 sélections nationales qui démarre en juin prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.