Crise libyenne : Le chef de la diplomatie qatarie s’en prend au maréchal Haftar

Le ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani a condamné l’offensive militaire menée par l’armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, lui reprochant de ruiner les efforts internationaux ayant pour but de résoudre diplomatiquement la crise dans ce pays maghrébin.

Dans un message posté sur le réseau social Twitter, le chef de la diplomatie qatarie  a accusé le maréchal Haftar de porter un coup aux efforts de la communauté internationale visant à résoudre la crise libyenne.

«Les agissements des milices militaires sous le commandement de Haftar en Libye, entravent en premier lieu les efforts internationaux visant à asseoir un dialogue national libyen», a souligné cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani.

«Il appartient, a-t-il dit, à toutes les mains agitatrices de prendre conscience du danger de cette escalade militaire et de placer l’intérêt du peuple libyen au dessus de toute considération».

Rappelons que la semaine dernière, le maréchal Haftar a ordonné à ses troupes d’entamer une marche vers la capitale libyenne, Tripoli qui abrite le siège du Gouvernement d’union nationale (GNA), dirigé par Fayez el-Sarraj et reconnu par la communauté internationalement.

Le 5 avril, les forces de Haftar ont gagné la périphérie de Tripoli et conquis son aéroport international, malgré les appels de l’ONU à la retenu et à la fin de l’escalade militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.