Tunisie : La Commission électorale confirme le calendrier des élections anticipées

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) en Tunisie a confirmé ce mardi, le calendrier électoral proposé en vue de l’organisation des élections anticipées, après le décès du chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi.

«La date du 15 septembre est la date la plus réaliste et légale pour organiser l’élection présidentielle anticipée», a déclaré le président de l’ISIE, Nabil Bafoun, lors d’une rencontre à Tunis avec des représentants des partis politiques et de la société civile.

Ce calendrier, a-t-il dit, «sera en mesure d’achever l’intégralité du processus dans les 88 jours suivant le début du mandat présidentiel intérimaire et donnera aux candidats le temps de compléter leurs dossiers et de recueillir les recommandations».

La campagne électorale présidentielle aura lieu du 2 au 13 septembre et  «les résultats seront annoncés le 17 septembre et, si jamais l’élection du nouveau président se faisait en un seul tour, la durée du mandat présidentiel intérimaire ne sera que de 88 jours», a expliqué le président de l’ISIE.

En cas de second tour pour la présidentielle, a-t-il ajouté, «les délais constitutionnels seraient dépassés de 47 jours». L’ISIE propose alors, d’une part, de raccourcir la durée des recours, notamment celle dédiée aux résultats, et d’autre part, d’unifier les recours dans les résultats du premier et du second tour de la présidentielle.

Pour les élections législatives dont la date initiale n’a pas changé, l’ISIE annonce avoir enregistré les candidatures de 687 listes partisanes, 722 indépendantes et 163 de coalition, réparties sur 33 circonscriptions nationales et à l’étranger.

Le nombre total des candidats dans ces listes s’élève à 15.737 devant postuler pour les 217 sièges que compte l’Assemblée des représentants du peuple (Parlement).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.