Maroc : Bonne performance dans le manuel des statistiques de la CNUCED

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a publié, ce mardi 10 décembre à Genève, l’édition 2019 de son Handbook of Statistics (manuel des statistiques) qui révèle que le Maroc est devenu 5ème exportateur africain en 2018, avec 29 milliards de dollars, une part de marché mondial de 0,15% et un taux de croissance annuel de 13,2%.

Sur un autre plan, le Royaume est déclaré 3ème importateur au niveau continental, avec 51 milliards de dollars et une part de marché mondial de 0,26% et un taux de croissance annuel de 14,7%.

Le Maroc gagne ainsi des places par rapport à l’édition 2018 où il était absent du top 5 des exportateurs africains. Pour les importations, il était 5ème.

Par ailleurs, la CNUCED indique dans son Handbook of Statistics que le commerce mondial de marchandises devrait chuter de 2,4% cette année, pour s’établir à 19.000 milliards de dollars.

«Le commerce international et l’économie mondiale ont marqué une période de stagnation en 2019, après avoir continué d’augmenter l’an dernier», écrit la CNUCED dans son rapport, soulignant que les taux de croissance étaient de 9,7% en 2018 et de 10,7% en 2017.

La production économique mondiale réelle (PIB) devrait augmenter de 2,3% cette année, soit 0,7 point de pourcentage de moins que l’an dernier, poursuit la même source, ajoutant que l’augmentation de 9,7% des valeurs pourrait être attribuée, dans une large mesure, aux variations des prix.

Les prix des combustibles ont enregistré une croissance importante pendant tous les mois de 2018. Une tendance qui s’est inversée au début de 2019, comme le montre l’indice des prix des produits de base de la CNUCED.

Concernant le transport maritime, il s’est essoufflé en 2018, ajoute le document de la CNUCED, précisant que les volumes du commerce maritime mondial n’ont augmenté que de 2,7%, contre 4,7% en 2017.

Pourtant le trafic de conteneurs portuaires a augmenté de 4,7%, soit deux points de pourcentage de moins que l’année précédente, précise l’agence onusienne.

Enfin, la CNUCED prévoit une hausse de 2,7% du commerce des services, en ralentissement considérable par rapport aux 7,7% de 2018 et aux 7,9% de 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *