Covid-19 : La croissance est en baisse en 2020 au sein de l’UEMOA

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a estimé que la pandémie du Coronavirus, qui s’ajoute à la crise sécuritaire dans la région ouest-africaine, aura un impact direct négatif sur la croissance économique des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2020.

«Le taux de croissance moyen, en 2020, dans notre Union, s’établirait à 2,7%, soit une réduction de près de quatre points de pourcentage par rapport à la prévision initiale de 6,6%», a-t-il indiqué lors de la cérémonie d’ouverture du Sommet extraordinaire de l’UEMOA, tenu lundi par visioconférence.

Ouattara, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA a prévenu que, dans le cas où la pandémie se poursuivait jusqu’à la fin de l’année, elle «pourrait conduire nos économies à rentrer en récession et réduirait, de façon significative, la capacité de nos Etats à lutter contre la pauvreté et le terrorisme ».

Il a ainsi souligné la nécessité pour les Etats concernés d’agir urgemment et de prendre des mesures sanitaires, économiques et sociales qui s’imposent afin d’atténuer les conséquences de la crise sur les économies et de réduire, par conséquent, les souffrances des populations.

Alors que la réunion devait permettre à chaque Etat de partager son expérience dans le cadre de la lutte contre la pandémie, Ouattara a plaidé pour une réponse collective et concertée.

«Je suis convaincu que nous serons plus forts collectivement pour faire face à ce défi inédit que constitue la pandémie du Covid-19 », a-t-il déclaré, clôturant son discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.