Le Tchad confine ses grandes villes dont la capitale

Le gouvernement du Tchad a décidé de confiner Ndjamena la capitale ainsi que des grandes villes à partir de ce vendredi 8 mai, pour éviter la propagation de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Dans un arrêt, le gouvernement note que les entrées et sorties de personnes dans tous les chefs-lieux de provinces et dans la ville de N’Djamena sont interdites pour une durée de deux semaines renouvelable à compter du 8 mai 2020.

Seuls les véhicules transportant des marchandises et des denrées alimentaires pourront avoir accès à la capitale, sur dérogation et à partir de 22h00. A l’intérieur des villes, les citoyens sont autorisés à se déplacer jusqu’à 20h00, munis de masques de protection. Un couvre-feu est instauré entre 20h et 5 h du matin.

Le pays connaît une augmentation du nombre de cas positifs. Le dernier bilan officiel de jeudi 7 mai, fait état de 253 cas positifs, dont 27 décès.

Certains observateurs locaux, dont des opposants du régime, ont estimé que les autorités ont assez tardé pour prendre des mesures décisives en vue de limiter la propagation du virus, dénonçant aussi par la même occasion le non-respect de quelques mesures barrières qui étaient déjà en vigueur.

Le confinement au Tchad coïncide avec la période où d’autres pays africains commencent à procéder à un déconfinement progressif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.