Le Maroc évalue son opération de l’enseignement à distance

Pour mieux jauger la portée des cours à distance imposés, suite à la fermeture des écoles et universités au Maroc, pour contenir la pandémie du nouveau coronavirus, le ministère marocain de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique annoncent le lancement d’un sondage d’opinions.

Ce dernier va permettre de recueillir auprès des élèves, des parents d’élèves et du corps enseignant leur appréciation, pour évaluer l’opération de l’enseignement à distance, a-t-on précisé de même source à Rabat.

«Les résultats de ce sondage permettront d’identifier la gestion de cette méthode d’éducation imposée de manière temporaire, par toutes les parties prenantes », explique un communiqué du ministère de l’éducation nationale.

Selon la même source, il s’agira « d’identifier les points forts et faibles de cette opération, et ce dans l’objectif d’améliorer l’offre disponible en ligne pour la suite ainsi que le programme d’enseignement à distance dans l’avenir ».

Le ministère informe que le sondage portera sur plusieurs points notamment des questions autour de l’évaluation des services présentés par ses services dans les différentes plateformes mises en place depuis le début de cette opération, ainsi que sur la qualité des contenus des programmes télévisés.

Pour rappel, le ministère de l’éducation nationale a mis en œuvre, dès le 16 mars dernier date de la suspension des cours en présentiel, une série de mesures pour permettre aux apprenants, tous niveaux confondus, de suivre le programme éducatif dans les meilleurs conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.