Afrique du Sud : Oscar Pistorius sera rejugé devant la cour suprême

La juge Thokozile Masipa statuant en appel devant un tribunal de Johannesburg en Afrique du sud a rejeté vendredi la requête introduite par les avocats du champion para-olympique Oscar Pistorius condamné pour le meurtre de sa petite amie, dans le but d’empêcher que l’affaire soit à nouveau jugée. Peine perdue, le dossier passera devant un juge de la cour suprême qui pourrait alourdir la sentence jusque-là infligée au jeune sportif.

Le procureur qui a poursuivi Oscar Pistorius au premier degré avait fait appel contre la décision rendue par ce tribunal, estimant que le champion olympique méritait un peu plus d’années en prison. Mais les avocats de Pistorius qui ne souhaitaient plus un nouveau procès avaient introduit une requête pour que l’affaire soit classée.

La juge Thokozila Masipa a jugé « insuffisants » les éléments apportés par le conseil de Pistorius pour annuler un nouveau jugement tel que le réclame le procureur. Elle a expliqué qu’elle ne pouvait pas refuser ou accepter la requête de la défense, car « cela serait équivalent à revenir sur mon propre jugement ».

L’affaire va donc aller devant la cour suprême où un autre juge statuera. Ce qui n’arrange pas le champion para-olympique sud-africain, déjà condamné à 10 ans de prison pour avoir assassiné sa petite amie. La relecture du dossier portera sur le délibéré rendu sur la « violence ayant entraîné la mort ». Si le juge suprême estime plutôt que c’était un meurtre, Oscar Pistorius risque alors gros.

Mais il a toujours nié avoir prémédité son acte, affirmant qu’il avait pris pour un voleur l’intrusion de sa petite amie dans sa maison. Une version qui a toujours été rejetée par le procureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.