Bénin-Présidentielle: La CC confirme la qualification de Zinsou et Talon au second tour

La Cour constitutionnelle (CC) du Benin a annoncé dimanche les résultats provisoires du premier tour de la présidentielle du 6 mars dernier, confirmant le duel entre le Premier ministre Lionel Zinsou (27,11 % des voix) et l’homme d’affaires Patrice Talon (23,52 %) au second tour qui aura lieu le 20 mars prochain.

Par la même occasion, le président de la CC, Théodore Holo, a fait part de certaines irrégularités relevées pratiquement sur l’ensemble du territoire national. Il s’agit, entre autres, des défauts de décomptes, des surcharges et ratures et des décomptes fantaisistes, que la CC a déclaré avoir pris en compte.

Quoi que la Cour ait confirmé les premières tendances données par la Commission électorale nationale autonome (CENA), les données entre les deux institutions sont légèrement différentes.

Un fait surprenant qui coïncide avec la proclamation des résultats du premier tour par la CC, est la nomination d’un nouveau gouvernement par le président Yayi Boni. Ce chef de l’Etat dont le mandat arrive à son terme le 5 avril 2016, après deux quinquennats passés à la tête pays, est considéré comme un bon élève en matière de démocratie sur le continent.

Mais sa décision prise à la fin de son mandat et dans un contexte tendu déjà tendu par le processus électoral, est mal perçue, même par certains de ses proches. Quelques observateurs se demandent si, par ce remaniement ministériel, le président ne veut pas provoquer délibérément une crise, de quelque nature que ce soit, dans le pays.

La campagne électorale pour le deuxième tour de la présidentielle qui a déjà débuté, prendra fin vendredi prochain à minuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.