Bénin-Présidentielle : Le Premier ministre Lionel Zinsou reconnaît sa défaite

Le Premier ministre béninois, Lionel Zinsou, qui a affronté l’homme d’affaires Patrice Talon au deuxième tour de l’élection présidentielle du dimanche 20 mars, a reconnu sa défaite et la victoire de son adversaire, alors que les résultats officiels ne sont pas encore publiés.

«Les résultats provisoires font apparaître une victoire très nette de Patrice Talon», a confié à la presse, Lionel Zinsou, ajoutant que «l’écart est significatif, la victoire électorale (de M. Talon) est certaine». Le Premier ministre sortant a téléphoné à Talon pour le féliciter et lui faire part de «sa disposition pour la préparation des dossiers de transition.»

Au premier tour, le franco-béninois Zinsou était arrivé en tête avec 23,52%, suivi de près de Patrice Talon (27,11%). Au second tour, Talon a bénéficié du précieux soutien de 23 candidats qui ont été écartés de la course, dont Sébastien Ajavon arrivé en troisième position avec 22 % des voix.

Celui qui est surnommé le «roi du coton», en ce sens qu’il tient les rênes du secteur-clé du coton, est l’homme le plus riche du Bénin. Il a soutenu plusieurs partis politiques financièrement. En 2006, Patrice Talon a financé a financé les deux campagnes de Boni Yayi avant de devenir son principal adversaire politique.

Cette année, le milliardaire a décidé de se présenter personnellement aux élections présidentielles, en indépendant. Il succédera ainsi au président sortant Thomas Boni Yayi qui s’est retiré du pouvoir après deux mandats passés à la tête du pays, conformément à la Constitution.

Selon plusieurs observateurs, Lionel Zinsou était le candidat «programmé» de Boni Yayi pour lui succéder et ainsi «sauver sa peau» vis-à-vis de son ennemi juré Patrice Talon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.