La BEI investit 77 milliards FCFA dans l’électricité en Côte d’Ivoire

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Côte d’Ivoire ont signé le 18 mars dernier à Abidjan, un accord de financement d’un montant de près de 77 milliards de francs CFA (117 millions d’euros), dans le cadre du programme européen Energos.

Energos, programme européen d’intervention dans les réseaux électriques ivoiriens, est axé sur la réhabilitation et l’extension des réseaux dans certaines villes de la Côte d’Ivoire, notamment Bouaké, San Pedro et Abidjan. Il intègre aussi la création d’un nouveau centre de dispatching national à Yamoussoukro.

Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a salué cet accord, précisant que le projet Energos vise la sécurité énergétique aussi bien pour les opérateurs économiques que pour la population ivoirienne.

Pour le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle, qui a été reçu en audience par le président Alassane Ouattara, en marge de la signature d’accord, «l’accès à un service énergétique propre, moderne et compétitif est une de nos priorités d’action en faveur du développement durable permettant de surcroit à chaque citoyen d’avoir de meilleures conditions de vie et de travail.»

L’Union européenne avait fait savoir en septembre 2015, par l’intermédiaire de son ambassadeur en Côte d’Ivoire, qu’elle investirait un montant de 200 millions d’euros dans l’électricité ivoirienne sur la période 2015-2020. Rappelons que la Côte d’Ivoire qui affiche un taux d’électrification de la population de 43%, veut plus que doubler sa production électrique avant 2020.

Ambroise Fayolle a annoncé, par ailleurs, l’ouverture prochaine d’un bureau régional de la BEI à Abidjan. «Il y aura bientôt à Abidjan l’ouverture d’un bureau de la Banque européenne d’investissement qui est la banque de l’Union européenne», a-t-il déclaré.

La Banque européenne a engagé, depuis 1965, près de 540 millions d’euros pour 70 projets en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.