Côte d’Ivoire : Un accident tue trois Casques bleus sénégalais

Trois Casques bleus sénégalais de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) ont trouvé la mort dans un accident de route intervenue lors d’une patrouille.

Les trois Casques bleus «participaient à une mission de patrouille (…) lorsque le véhicule qui les transportait s’est renversé», note un communiqué de l’ONUCI, précisant que les raisons de cet accident ne sont pas encore élucidées.

Ces soldats «étaient déployés dans la Mission depuis avril 2016 et servaient au sein du bataillon sénégalais implanté à Yamoussoukro (centre)», ajoute le document qui informe aussi que leur décès «porte à 104 le nombre de Casques bleus décédés depuis le début de la Mission ONUCI.»

L’ONUCI a été créée par le Conseil de sécurité en 2004 pour remplacer la Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (MINUCI), une mission politique dont le mandat était de faciliter la mise en œuvre par les parties ivoiriennes de l’accord de paix signé en 2003, suite à la crise militaro-politique qui a éclaté en Côte d’Ivoire en 2002, opposant les forces loyalistes à une rébellion armée.

Début mai, alors que le Conseil de sécurité a décide de lever toutes les sanctions qui visaient la Côte d’ivoire depuis 2004, grâce notamment aux progrès accomplis dans la stabilisation du pays, il a également résolu, dans la foulée, de mettre fin à la mission de l’ONU en Côte d’voire en 2007. Le processus de réduction des effectifs de l’ONUCI devrait déjà être entamé.

Entre temps, l’ONUCI continuera, entre autres, à protéger les civils, à apporter son appui aux institutions de sécurité et à veiller au respect du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.