Le pétrolier BP investit un milliard de dollars en Mauritanie et au Sénégal

Le géant pétrolier britannique BP Group a annoncé ce lundi, un investissement d’environ un milliard de dollars dans les champs gaziers de Mauritanie et du Sénégal.

Dans ce cadre, l’entreprise a signé un accord avec de l’américain Kosmos Energy, qui a découvert les gisements, pour acquérir 62% des blocs mauritaniens et 32,5% des blocs sénégalais.

Les champs dans lesquels BP a pris ces parts pourraient contenir plus de 50.000 mètres cubes de gaz et l’équivalent d’un milliard de barils de gaz liquéfié.

Selon des experts, la société Kosmos restera l’opérateur de l’exploration future, tandis que BP deviendra l’opérateur du développement des champs gaziers.

«Nous pensons que notre expertise dans la gestion de la chaîne de valeur gazière, associée aux capacités d’exploration de notre partenaire Kosmos, ainsi qu’au soutien des gouvernements mauritanien et sénégalais, font que tout est réuni pour créer un nouveau centre important pour le gaz naturel liquéfié en Afrique», a commenté Bod Dudley, directeur général du groupe pétrolier, cité dans le communiqué.

Les eaux territoriales de la Mauritanie et du Sénégal représentent le troisième investissement gazier de BP sur le continent africain.

L’annonce sur ce nouvel investissement de BP intervient après celle faite ce week-end concernant le rachat par le géant britannique de l’énergie de 10% des parts d’une concession pétrolière onshore dans l’émirat d’Abou Dhabi pour 2,2 milliards de dollars.

Il y a une semaine environ, BP Group a été épinglé par un rapport interne l’accusant d’avoir fait preuve de sérieuses carences dans la gestion de la sécurité de ses raffineries et exploitations pétrolières à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.