Les Africains exemptés de visas pour entrer au Bénin

Après avoir exempté de visa d’entrée au Bénin les ressortissants de 31 pays africains, la semaine passée, les autorités béninoises ont finalement décidé d’élargir la mesure à tout le continent, sachant que les 15 pays de la CEDEAO, dont fait partie le Bénin, jouissaient déjà de l’exemption de visa.

Le président Patrice Talon avait fait cette promesse de suppression de visa pour les Africains lors de son séjour au Rwanda en août dernier. «M’inspirant de l’expérience du Rwanda, j’ai décidé que le Bénin n’exigera plus de visa aux Africains. La coopération Sud-Sud peut avoir un vrai sens. Mon espoir est que la coopération entre le Rwanda et le Bénin peut servir d’exemple», avait-il alors déclaré.

Le Rwanda a exempté les Africains de visa d’entrée depuis 2013, à l’exception des Burundais, Congolais (RD Congo), Kényans, Sud-Africains, Ougandais, Tanzaniens et Mauriciens.

Le ministre béninois de l’Intérieur s’emploie à envoyer une circulaire à toutes les représentations diplomatiques et à tous les postes-frontière pour information. L’exemption concerne les séjours de moins de 90 jours. Toutefois, en attendant l’application de la mesure, les citoyens concernés pourront s’acquitter d’un visa de courtoisie gratuit.

Le Benin ne compte pas s’arrêter là. Le gouvernement prévoit aussi des mesures de facilité, en faveur du monde entier, pour se rendre au Bénin. Il ambitionne de mettre en place un système qui permettra de disposer d’un visa via Internet ou à l’arrivée.

Notons que la décision de Talon de supprimer les visas avait suscité des réactions depuis août passé. Ceux qui sont contre soulèvent, entre autres, la question de sécurité à l’heure actuelle où le terrorisme fait l’actualité. Certains observateurs s’inquiètent ainsi qu’avec cette initiative le Benin ne reçoive sur son territoire des djihadistes qui sont plutôt une menace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.