Gambie : Le sergent Njie qui avait tenté d’assassiner le président Barrow placé sous mandat de dépôt

Le sergent Babucar Njie qui avait tenté de mettre fin à la vie du nouveau président gambien, Adama Barrow, a été́ inculpé et placé sous mandat de dépôt, après avoir été entendu.

Le Procureur Abdoulie Bojang a demandé́ un renvoi du procès pour complément d’enquête. La Cour a considéré cette sollicitation, tout en signifiant que Babucar Njie ne bénéficiera pas d’une liberté́ provisoire en attendant la reprise du procès.

Le présumé assassin, un ancien militaire membre de l’ex-garde rapprochée de l’ancien président Yahya Jammeh, a été arrêté́ vendredi 10 février dans la mosquée King Fahd de Banjul où priait le nouveau chef de l’Etat Adama Barrow.

Lors d’une fouille à l’entrée de la mosquée, la force de la CEDEAO, déployé en Gambie pour assurer, pour l’instant, la sécurité du chef de l’Etat, ont découvert sur Njie un pistolet automatique et des cartouches à balle réelle, cachée dans un magazine qui se trouvait dans la poche de son caftan.

Selon les informations qui ont été relayées par la presse, Njie aurait avoué avoir été envoyé pour attenter à la vie du Président Barrow. Il aurait tenté auparavant de rencontrer le chef de l’Etat, mais la présidence gambienne n’a pas donné suite à sa demande d’audience.

Certaines rumeurs indexent l’ex-président Jammeh qui pourrait être à l’origine de ce coup. Alors que la Gambie était encore en pleine crise post-électorale, les services secrets américains avaient alerté sur un projet d’assassinat de Barrow. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la CEDEAO avait décidé de «confier» Barrow au Sénégal en attendant que la crise soit résolue en Gambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.