Maroc – Ghana: Le partenariat bilatéral renforcé par la signature de 25 accords

 

Dans le cadre de la visite du Roi Mohammed VI du Maroc au Ghana, les deux pays ont signé vendredi à Accra, 25 accords de coopération économique et commerciale qui promettent de dynamiser les échanges et le partenariat bilatéral.

Ces accords couvrent plusieurs domaines, et en premier lieu le secteur de l’investissement, et ceux des finances et de l’assurance. Le Fonds souverain marocain Ithmar Capital et son homologue ghanéen le Ghana Infrastructure Investment Fund (GIIF) ont ainsi conclu un partenariat stratégique visant à explorer les opportunités de co-investissement dans de nombreux domaines et dans plusieurs pays africains.

Une cérémonie de signature de ces accords a d’ailleurs été présidée vendredi dans la capitale Accra, par le Roi Mohammed VI et le président ghanéen Nana Akufo Addo. Les deux parties sont tombées d’accord sur un « Stratégic Partnership Agreement » (SPA) et d’un « Memorandum of Understanding » (MoU).

Selon le management du Fonds souverain marocain Ithmar Capital, ces deux accords prouvent la volonté du Maroc et du Ghana de devenir de grands acteurs de l’investissement et de la coopération en Afrique. L’objectif est de permettre au Continent d’atteindre son propre modèle de développement économique et social, de renforcer la compétitivité de ses industries et de combler son déficit d’infrastructures.

Le Maroc a entamé ces dernières années un virage stratégique visant à consolider ses relations économiques avec les autres pays africains. Une volonté illustrée par le nombre de visites effectuées par Mohammed VI à travers le Continent. A chacun de ses déplacements, le souverain marocain lance des projets et ratifie des accords avec les pays visités afin de consolider les relations bilatérales.

Cette dynamique a permis au Maroc de devenir en l’espace de quelques années l’un des principaux investisseurs en Afrique. Le Royaume se situe actuellement au deuxième rang des principaux pays investisseurs en Afrique après le Nigeria. Un rang qu’il entend bien maintenir, voire améliorer au vu du rythme des tournées du roi en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.