Côte d’Ivoire : Le gouvernement ne privatisera ni la BNI ni la Caisse d’épargne

Contrairement aux informations qui faisaient mention de la privatisation de la Banque Nationale d’Investissement (BNI) et de la Caisse Nationale des Caisses d’épargne (CNCE), ces deux institutions resteront des banques d’Etat, d’après un média local proche du gouvernement, dans son édition de ce mercredi.

L’annonce proprement dite a été faite par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le 20 avril dernier, lors des réunions de printemps des institutions de Bretton Woods à Washington.

«Le gouvernement a décidé de faire de la BNI, la banque de l’Etat, et de restructurer la CNCE pour en faire un outil de promotion de l’inclusion financière parce que disposant d’un réseau qui couvre l’ensemble du territoire ivoirien» a fait part le chef du gouvernement, selon le quotidien pro-gouvernemental.

La Caisse d’épargne sera recapitalisée à hauteur de 30 milliards de FCFA pour lui donner un nouveau souffle. Notons que l’établissement avait déjà bénéficié, il y a une année, en mars 2016, d’un décaissement public d’urgence de 35 milliards FCFA dans le but de préserver son réseau d’agences bancaires qui totalise environ 700.000 comptes.

Le gouvernement ivoirien avait enclenché le processus de privatisation des entreprises publiques ou à participation en décembre 2013. L’Etat a déjà cédé ses parts dans quelques  banques, notamment la Banque pour le financement de l’agriculture (BFA), Versus Bank, la BIAO-CI (aujourd’hui NSIA Banque), la SIB et la BHCI.

La BNI et la CNCE dont la privatisation a été également envisagée, ont finalement échappé au changement de propriétaire.

A propos de Abidjan© 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.