ITFC et Afreximbank ensemble pour booster le commerce africain

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), ont signé deux accords visant la promotion du commerce entre les pays Africains, ainsi qu’entre le continent et le reste du monde, rapporte dimanche, l’Organisation de la presse africaine (APO).

Les accords ont été signés lors d’une cérémonie organisée en marge du Forum afro-arabe sur le financement du commerce, organisé par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) le 21 décembre dernier à Dubaï.

D’après le directeur général de l’ITFC, Hani Salem Sonbol, «ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’ITFC visant à soutenir le développement des exportations des pays africains qui représentent un levier important vers la croissance durable, la création d’emplois et la réduction de la pauvreté». Cette institution est membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID).

Pour Afreximbank, les accords signés représentent une importante étape vers une plus grande collaboration dans le cadre de la vision commune de la Banque et l’ITFC.

 «Je vois une grande perspective pour le partenariat en cours entre Afreximbank et l’ITFC, mais je suis conscient que la concrétisation de ces formidables opportunités exigera à la fois de la détermination et du travail assidu. Nous nous engageons à investir nos ressources dans cette direction», a fait part Amr Kamel, vice-président exécutif de la banque.

Les accords paraphés par les deux institutions financières, en vue de booster le commerce entre pays africains, sont estimés respectivement à 100 millions de dollars et 50 millions d’euros. Actuellement, le commerce intra-africain représente 13% du commerce total du Continent.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.