Un chef militaire djihadiste tué par l’armée égyptienne au Sinaï

Mohamed Abou Chatiya, un chef militaire de la puissante organisation djihadiste en Egypte, « Ansar Bait Al Makdis », a été tué jeudi par balles, dans le Sinaï, lors d’affrontements avec les forces gouvernementales, selon des sources proches des services de sécurité égyptiens.

Le chef islamiste a été abattu au sud de Rafah, une ville du nord du Sinaï, près de la bordure avec la bande de Gaza. Les forces de sécurité égyptiennes ont découvert sur les lieux des affrontements, deux tonnes d’explosifs et plusieurs uniformes militaires cachés dans un tunnel clandestin reliant Gaza et l’Egypte.

Un hôpital de campagne clandestin fonctionnant à l’aide de groupes électrogènes, a été également découvert par les forces de l’armée égyptienne.

Mohamed Abou Chatiya a été impliqué ces derniers mois, dans plusieurs actions terroristes. Il a été le principal instigateur de l’enlèvement l’an dernier, de 7 militaires égyptiens.

L’organisation djihadiste, basée dans le désert du Sinaï, est classée comme organisation terroriste par les autorités du Caire, au même titre que la secte des Frères Musulmans.

Les membres d’Ansar Baït Al Makdis ont exécuté plusieurs centaines de soldats et policiers égyptiens depuis la destitution de l’ancien Président élu, Mohamed Morsi par l’Armée en juillet 2013.

Les combattants du mouvement djihadiste ont récemment décapité plusieurs personnes accusées d’espionnage au profit d’Israël en calquant leurs méthodes sur celles des combattants de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie.

D’ailleurs, selon les services sécuritaires égyptiens, l’organisation Ansar Baït Al Makdis entretient des relations rapprochées avec l’Etat Islamique.

Malgré le soutien de la mouvance islamiste radicale Daech et son incitation à multiplier les exécutions sommaires et les actes de guérilla, la puissante organisation djihadiste d’Egypte subit de lourdes défaites depuis quelques semaines.

Au moins 18 de ses membres ont été tués et une dizaine d’autres arrêtés la semaine dernière lors d’opérations menées par l’armée et les forces de sécurité au Nord Sinaï.

A propos de © 2016 Agence Afrique