Gestion de l’eau : Le Maroc fort intéressé par l’expérience australienne

Le Maroc s’est fort intéressé par l’expérience avant-gardiste de l’Australie en matière de gestion des ressources hydriques, a annoncé ce mardi 12 février à Canberra, Ahmed El Bouari, le directeur de l’Irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole au ministère marocain de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

«Il existe des perspectives de coopération fructueuses avec l’Australie afin de bénéficier de son expérience avant-gardiste en matière de gestion des ressources en eau et de dessalement de l’eau de mer, notamment aux niveaux digital, de la formation, de la recherche et d’échange des visites techniques», a déclaré El Bouari, après des échanges avec les responsables du ministère australien des Affaires étrangères et du commerce sur l’Initiative nationale sur l’eau (National Water Initiative – NWI).

Les responsables marocains ont reconnu que la stratégie australienne peut être dupliquée dans le Royaume compte tenu notamment de la similitude du climat et de nombreux avantages dans les deux pays.

«L’Australie dispose d’un climat similaire à celui du Maroc, qui s’apparente à un climat aride et semi-aride dans sa grande partie», a soutenu Ahmed El Bouari, précisant que «l’Initiative australienne sur l’eau, a permis au pays d’économiser des milliards de mètres cubes d’eau».

Il a poursuivi que le Royaume est en train de faire la même chose, en mettant en place des partenariats public-privé et en injectant des investissements conséquents pour moderniser le système national d’irrigation.

Carol Grosman, Secrétaire adjoint de l’Initiative national sur l’eau au ministère australien de l’Agriculture et des ressources hydriques, a salué la démarche marocaine, faisant noter que les deux pays font face aux mêmes défis (raréfaction de l’eau, sécheresse, désertification…).

Lors de cette rencontre, le Maroc a aussi présenté sa stratégie en matière de gestion des ressources en eau, l’accès à l’eau potable, la protection de l’environnement, l’assainissement et la réutilisation des eaux usées, et particulière la politique de construction des barrages qui a permis au Maroc de mobiliser d’importantes ressources en eau et en a fait un modèle réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.