Maroc : Les entreprises griffées du Label RSE de la CGEM portées à 96 unités

Le Label RSE de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM – patronat) est très convoité par les entreprises marocaines, dont deux nouvelles unités viennent de décrocher ce fameux Label, portant le nombre des entreprises labélisées à 96 unités, a annoncé la CGEM dans un communiqué.

Les nouvelles sociétés sont Casa Transports et Amendis, qui sont ainsi reconnues pour leur engagement en matière de responsabilité sociétale.

Le comité d’attribution du label a également statué sur le renouvellement du label à Wafasalaf, premier organisme financier à obtenir cette reconnaissance en 2014.

Le Label RSE a été renouvelé pour Wafasalaf, leader du crédit à la consommation au Maroc pour une période de 3 ans. La banque  conservera ainsi son statut d’entreprise respectueuse des principes de responsabilité sociale, de développement durable et de bonne gouvernance jusqu’en février 2022.

Ce Label confirme que les processus managériaux et de gouvernance de ces entreprises sont conformes «aux règles et procédures mises en place par la Confédération au regard de l’ensemble des principes et des objectifs inscrits dans sa Charte RSE», précise le communiqué.

Le Label RSE est une distinction par laquelle la CGEM reconnaît l’engagement des entreprises en matière de RSE et son intégration dans leur stratégie managériale et leurs opérations quotidiennes.

C’est un outil mis à la disposition des entreprises qui souhaitent une Charte qui permet de mesurer leur engagement RSE, progresser et faire connaître le progrès à leurs salariés, leurs partenaires et la
communauté.

Cette Charte comprend neuf axes d’engagement, à savoir : le respect des droits humains, l’amélioration en continu des conditions d’emploi et de travail et des relations professionnelles, la protection de l’environnement, la prévention de la corruption, le respect des règles de la saine concurrence, le renforcement de la transparence dans la gouvernance de l’entreprise, le respect des intérêts des clients et des consommateurs, la promotion de la responsabilité sociale des fournisseurs et sous-traitants et le développement de l’engagement sociétal.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quinze − 13 =