Afrique : Les semences de contrefaçon constituent une menace pour la sécurité alimentaire

Un afflux de semences de contrefaçon et de mauvaise qualité aggrave l’insécurité alimentaire en Afrique sub-saharienne, a prévenu la Fédération internationale des semences (ISF), soulignant la nécessité de mettre à la disposition des petits exploitants des semences de bonne qualité.

Lors du congrès panafricain sur les semences à Mombasa, au Kenya, le Secrétaire général de l’ISF, Michael Keller a indiqué ce jeudi, que des interventions énergiques étaient essentielles pour s’assurer que les petits exploitants agricoles africains aient accès à des semences de haute qualité mais à des prix abordables.

«Il est nécessaire d’adopter une approche harmonisée pour s’assurer que les agriculteurs africains aient accès à des semences certifiées résistantes aux vermines, aux maladies et aux chocs climatiques », a déclaré M. Keller.

De ce fait, ce responsable de l’ISF a appelé les gouvernements africains à collaborer et à mettre en place un système phytosanitaire harmonisé pour aider à contrôler la circulation de nouvelles vermines sur le continent.

« Ce système, soutient-il, aidera le continent à accéder à des semences de haute qualité et innovantes pour permettre aux agriculteurs de dégager le plus grand bénéfice ».

A en croire Keller, l’autre bénéfice serait la motivation des compagnies de production de semences à fournir des semences de qualité à leurs clients.

Il a, par ailleurs, insisté sur l’application des droits de propriété intellectuelle et invité le secteur privé à s’assurer que les petits exploitants agricoles aient accès à des semences certifiées dans les délais prévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.