Ouverture du premier Salon africain de l’agriculture à N’Djamena

Le premier Salon africain de l’agriculture (Safagri) a ouvert ses portes ce mardi à N’Djamena, la capitale tchadienne, sur le thème : «La transformation des chaines de valeur agricoles en Afrique face aux défis économiques climatiques et sécuritaires».

Organisé par le Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), avec l’appui du gouvernement tchadien, le salon a pour objectif «de stimuler les politiques nationales et régionales de transformation des chaines de valeurs agricoles en Afrique de l’ouest, du centre et du Nord, face aux défis économiques, climatiques et sécuritaires dont font actuellement face les pays africains au sud du Sahara ».

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, qui a présidé la cérémonie officielle d’ouverture de ce premier Safagri, a fait savoir que «le développement de l’Afrique est la meilleure réponse aux défis économiques, climatiques et sécuritaires» dans le continent.

Il a salué la présence massive des participants qui traduirait la ferme volonté des responsables africains de fédérer leurs énergies et de mutualiser leurs ressources en vue d’accélérer le développement économique du continent à travers l’accroissement du commerce intra-africain.

Selon les organisateurs, quelques 25.000 visiteurs sont attendus d’ici la fin du salon, le 15 mars prochain, et 220 exposants d’une quarantaine de pays du continent participent à cet évènement.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.