Cameroun-Opération Epervier : L’ex-patron de la CRTV condamné à 20 ans de prison ferme

L’ancien patron de la Cameroon Radio and television (CRTV), Gervais Mendo Ze, poursuivi pour détournement de fonds publics, a été condamné ce mardi à Yaoundé, par le Tribunal criminel spécial (TCS), à 20 ans de prison ferme et à une amende de 15 milliards de FCFA au profit du Trésor public.

Mendo Ze qui a dirigé la radiotélévision d’Etat de 1988 à 2005, a été arrêté en novembre 2014 et gardé en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé.

Il a été reconnu coupable dans une affaire de détournement de 18 milliards de FCFA (environ 27,4 millions d’euros) dans les budgets de fonctionnement de la télévision nationale en 2004 et 2005.

L’ex-directeur général de la CRTV était poursuivi avec quatorze autres personnes dont certaines sont décédées en détention. Parmi ses co-accusés figurent l’ancien ministre des Finances, Polycarpe Abah Abah, Jean Paul Amang Bitegni et Jean Marie Akono Ze, maire de la commune d’Awae dans le Centre, qui écopent chacun de 18 ans de prison.

D’après les médias locaux, le successeur de Mendo Ze, Amadou Vamoulké est également poursuivi pour détournement de fonds publics. Il a été incarcéré depuis 2016 et son procès a été renvoyé pour la 17ème fois, le 1er mars dernier. Il devra comparaitre à nouveau le 1er avril prochain.

L’Opération Epervier au Cameroun, est une vaste opération judiciaire initiée en 2006, dans le cadre de la lutte anti-corruption, sous la pression des bailleurs de fonds internationaux. D’anciens ministres et des dirigeants d’entreprises publiques ont été arrêtés et condamnés dans le cadre de cette campagne anti-corruption.

Certains adversaires du président Paul Biya accusent ce dernier d’utiliser en partie cette opération, pour écarter des personnalités à des fins politiques.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.