Un atelier à Nouakchott sur la facilitation des échanges commerciaux prévue par l’OMC

La facilitation des échanges commerciaux dans le cadre de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) est au cœur d’un atelier qui a débuté ce lundi à Nouakchott.

La rencontre a pour objectif de faire connaitre la convention de l’OMC relative à la facilitation des échanges commerciaux et de permettre à la Mauritanie d’évaluer et de définir les besoins et les mécanismes nécessaires à l’exécution des conventions commerciales internationales.

Organisé par le ministère mauritanien du commerce, de l’industrie et du tourisme, en collaboration avec le bureau de l’OMC, cet atelier connait la participation des acteurs des secteurs du commerce, des pêches, du développement rural, de l’équipement et des transports, ainsi que des agents de la Banque Centrale de Mauritanie et des opérateurs économiques.

Pour la ministre du commerce, Khadijetou M’Bareck Fall, cet important atelier devrait permettre à la Mauritanie de maitriser les normes de l’OMC, soulignant que les pays qui ont opté pour l’ouverture économique ont réalisé des taux de croissance meilleurs que ceux qui favorisent encore la protection et qui entravent le commerce extérieur.

«La facilitation des échanges commerciaux entre les pays en voie de développement permettra de promouvoir le commerce entre eux et par conséquent de développer leurs économies », a assuré la représentante de l’OMC Catherine Hennis-Pierre.

Elle a insisté sur l’importance des conventions commerciales mondiales pour l’économie mauritanienne, tout en félicitant le pays pour les efforts déployés pour la signature des conventions commerciales mondiales.

La Mauritanie fait de la promotion du secteur privé une de ses priorités et mène d’importantes réformes économiques et sociales dans le but d’y arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.