OxyContin : Purdue Pharma conclut un accord à l’amiable aux Etats-Unis

Le laboratoire pharmaceutique Purdue Pharma qui produit de l’OxyContin, a consenti à s’acquitter de la somme de 270 millions de dollars au profit du trésor américain afin de mettre un terme à une plainte de l’Etat de l’Oklahoma relative à la crise sanitaire qui secoue actuellement les Etats-Unis.

Cette issue constitue une victoire importante contre les firmes industrielles accusées d’avoir favorisé la dépendance des drogues chez les patients, un phénomène qui ravage le pays de l’Oncle Sam.

Le procureur général de l’Etat de l’Oklahoma, qui a constaté ces dernières années la hausse préoccupante du nombre d’overdoses mortelles, a annoncé mardi cette amende qui s’inscrit dans un accord à l’amiable conclu avec le laboratoire Purdue.

Il sied de préciser que ce sont les stratégies marketing des laboratoires pharmaceutiques qui sont mises en cause. En poussant les médecins à prescrire, ou même à surprescrire ces antidouleurs hautement addictifs, ces compagnies sont accusées d’avoir fait sombrer des millions de personnes dans l’addiction aux médicaments ou aux drogues dures ou de synthèse.

La somme que versera Purdue Pharma sera largement consacrée à soutenir financièrement le centre de recherche sur les addictions de l’université publique de Tulsa.

La firme pharmaceutique va commencer par payer 102,5 millions à cette institution, a indiqué le procureur Mike Hunter. Puis, sur cinq ans, la famille Sacker lui versera 75 millions de dollars et les 20 millions de dollars restants seront payés en médicaments destinés à traiter les personnes dépendantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.