Le fils de Jacob Zuma comparaît devant la justice sud-africaine pour homicide involontaire

Duduzane Zuma, le fils de l’ex-chef d’Etat sud-africain Jacob Zuma, a comparu mardi à Johannesburg dans le cadre d’une affaire d’homicide involontaire et de négligence au volant après avoir provoqué un accident de la circulation qui a fait deux morts.

En février 2014, Duduzane Zuma qui plaide non coupable, conduisait sa Porsche lorsqu’il a percuté un minibus sur une grande avenue de Gauteng, qui constitue un centre économique en Afrique du Sud.

Initialement, il était poursuivi pour le décès de deux femmes qui étaient à bord du minibus. Mais, la justice sud-africaine a retiré l’une des deux accusations d’homicide involontaire mardi, au premier jour de son procès au tribunal de Randburg.

Il est à noter que l’une des victimes, la ressortissante zimbabwéenne Phumzile Dube, a  trouvé la mort sur le coup, tandis que la seconde, Nankie Mashaba, est décédée à l’hôpital quelques semaines suite à ses blessures. En outre, il y a eu trois blessés lors du même accident.

Les proches des victimes étaient présents au premier jour du procès. Par contre, l’ancien président sud-africain Jacob Zuma, qui est le père de l’accusé, n’a pas assisté à cette audience.

Au cas où Duduzane Zuma est reconnu coupable, il risque jusqu’à 5 ans de réclusion.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.