Le Maroc signe un programme avec l’ONUDI pour booster son industrialisation

Le Maroc et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) ont signé ce mardi à Rabat, un Programme de partenariat Pays (PCP) destiné à accompagner les efforts d’industrialisation du Royaume.

La cérémonie de lancement du PCP a été présidée par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce, et de l’Economie Numérique et LI Yong, Directeur Général de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), également signataires du programme.

Ce Programme dont les composantes sont en phase avec les priorités nationales de développement au Maroc, a été présenté comme un coup de pouce au processus d’industrialisation en cours dans le Royaume. Il devrait aider à la réalisation des objectifs du pays en matière de développement durable.

Moulay Hafid Elalamy a souligné que « le PCP place le développement industriel inclusif et durable au cœur de ses priorités». Il a également indiqué que « le cadre de partenariat novateur lancé avec l’ONUDI participera assurément à la réalisation des ambitions industrielles du Royaume et au-delà, à concrétiser d’autres priorités du moment, notamment, la promotion de l’usage des énergies renouvelables et des technologies d’efficacité énergétique et l’amorce du tournant de la 4ème révolution d’une industrie 4.0».

Toujours selon les propos du ministre, ce PCP «consacre toute une composante à la Coopération Sud-Sud» et s’inscrit dans la vision du Roi Mohammed VI «consistant à investir le savoir-faire et les potentialités du Royaume pour servir le progrès et la croissance du continent» africain.

De son côté, LI Yong a déclaré que «nous voulons faire de la mise en œuvre du PCP au Maroc une réussite à dupliquer dans d’autres pays de la région».

Dimanche 24 mars, le Directeur général de l’ONUDI a salué, à Marrakech, le processus d’industrialisation en cours au Maroc et a affirmé que le Royaume sert de modèle dans ce domaine.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.