La CEDEAO élabore un plan d’action pour la restitution des biens culturels africains d’ici 2030

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévoit de mettre en place un plan d’action régional devant faciliter la restitution des biens culturels africains à leurs pays d’origine à l’horizon 2030.

Une réunion se tient dans ce cadre du 9 au 11 avril à Cotonou, la capitale béninoise, entre des responsables du patrimoine culturel des Etats membres de la CEDEAO, et des personnes ressources ou des spécialistes en gestion de musées, en vue d’élaborer ce plan d’action 2019-2023.

«L’objectif global visé par la CEDEAO à travers ce plan est de contribuer au retour dans les pays d’origine, du patrimoine culturel des pays africains hors du continent, afin de reconstituer le patrimoine culturel régional», a souligné, mardi, Léopoldo Amado, Commissaire Education, Science et Culture de l’organisation sous régionale.

Estimant que la conservation et la valorisation de ces biens culturels devraient revenir aux pays propriétaires, il a assuré que l’«ultime priorité» de la CEDEAO sera «d’œuvrer à leur protection et à leur valorisation, une fois restitués, pour les générations futures de notre continent».

Les participants à la réunion devraient, entre autres, établir la cartographie des biens culturels des Etats de la sous-région conservés dans les pays occidentaux, proposer des actions conjointes pour leur retour et définir la stratégie de leur conservation une fois retournés dans leurs pays d’origine.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.