Grève des boulangers sénégalais pour une hausse du prix de la baguette

Les boulangers du Sénégal ont entamé mercredi, une grève de trois jours pour obtenir une augmentation du prix de vente de la baguette, qui coûte actuellement 150 francs CFA (environ 0,25 euro).

Selon la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS), la grève qui doit durer jusqu’à vendredi, a été suivie «à 80%» à Dakar et dans les 14 régions du pays.

Amadou Gaye, le président de cette fédération se dit satisfait du démarrage de la grève. «Les remontées au niveau des régions sont vraiment très bonnes. Là où il y a tous nos membres comme Matam, Richard Toll, Ziguinchor, Bignona, Saint-Louis, Thiès, Mbour, etc., le mouvement d’humeur a été largement suivi», a fait savoir Amadou Gaye sur iRadio.

Le pain manquait dans certains quartiers de la capitale mais était normalement disponible dans les villes de Kaolack, Mbacké ou encore Touba, dans le centre du pays, ont pour leur part indiqué des médias locaux.

Le prix de la baguette de 190 grammes, denrée de consommation courante est fixé par l’Etat à 150 francs CFA (environ 0,25 euro).

La fédération professionnelle réclame aux autorités « de permettre aux boulangers de proposer de nouveaux formats de pain », dont une baguette de 250 grammes qui serait vendue à 200 francs CFA (environ 0,3 euro), selon le président de la FNBS, Amadou Gaye.

La Fédération nationale des boulangers affirme que les prix actuels ne leur permettent pas de gagner décemment leur vie. Selon les chiffres de la fédération, le Sénégal compte actuellement quelque 1.800 boulangeries.

«Nous perdons de l’argent avec le format de 190 grammes. Beaucoup de boulangeries ont fermé ces dernières années à cause des pertes», a déclaré Ndéné Ndiaye.

Dans un communiqué, le ministère du Commerce a regretté le «refus catégorique» des boulangers de négocier après l’échec d’une concertation mardi.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.