Inauguration en Côte d’Ivoire d’un centre africain de formation sur le changement climatique et l’agriculture

La directrice générale du Groupe de la Banque mondiale (BM), Kristalina Georgieva a inauguré ce mercredi à Bingerville, à l’Est d’Abidjan, un Centre d’excellence africain dédié à la formation en matière de changement climatique, de biodiversité et d’agriculture durable, d’un coût de 37,73 milliards Fcfa.

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao et de noix de cajou, envisage d’optimiser la recherche  afin de mieux rentabiliser ses productions agricoles.

La Banque mondiale, a souligné Kristalina, est prête à investir davantage pour appuyer le capital humain en Côte d’Ivoire notamment l’éducation, la santé et l’agriculture. Aujourd’hui, la BM a « un portefeuille de 2,2 milliards de dollars américains en Côte d’Ivoire»

Elle s’est en outre déclaré «très impressionnée du dynamisme entrepreneurial des femmes ivoiriennes», lors d’une visite d’un stand présentant des produits innovants bruts ou transformés, ainsi que  l’énergie autour de l’autonomisation des femmes.

«Le centre va soutenir l’amélioration de la productivité de tous les efforts que les femmes font. Je voudrais donc remercier la Banque Mondiale et dire que nous sommes très heureux de la qualité de la coopération avec l’institution», a déclaré le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mabri Toikeusse.

Le centre d’excellence africain a pour vocation de contribuer entre autres, à la protection de l’environnement, à la valorisation de la biodiversité et à la production agricole durable, dans le contexte actuel du changement climatique, et ce, par le renforcement des capacités des enseignants-chercheurs, des personnels administratifs et techniques ainsi que la formation des étudiants dans le domaine.

La directrice générale du Groupe de la Banque mondiale, Kristalina se trouve en Côte d’Ivoire, pour assister au premier Sommet régional de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) en Afrique de l’Ouest, qui est marquée également par la participation de Ivanka Trump, la fille et conseillère du président américain, Donald Trump.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.