La grève de Tunisair annulée après négociations entre les différentes parties

La grève générale de 24 heures que devaient observer les syndicats de la compagnie aérienne nationale tunisienne, Tunisair, ce jeudi 25 avril, a été annulée, selon plusieurs sources concordantes.

La décision de son annulation a été prise à la suite d’une séance de négociations entre la partie syndicale du transporteur aérien et le ministère des transports. La rencontre a été supervisée par le ministre des Transports, Hichem Ben Ahmed, et le secrétaire général adjoint de la centrale syndicale chargé des offices et des établissements publics, Noureddine Selmi.

Les deux parties, animées par leur volonté d’œuvrer pour la réussite de la nouvelle saison touristique, auraient trouvé un compromis sur les revendications professionnelles des protestataires.

Cette rencontre est la deuxième tenue par les deux parties pour essayer d’accorder leurs violons. Une première session de dialogue entre l’administration et les syndicats qui a eu lieu le même mercredi s’était plutôt soldée par un échec.

La question du recrutement au sein de Tunisair serait à l’origine de cet échec des négociations. La compagnie aérienne souffrant d’un manque remarquable d’agents de transport de bagages, le syndicat aurait recommandé de recourir à des agents saisonniers en prévision de la saison estivale marquée par l’augmentation du trafic aérien de passagers.

La grève de la compagnie aérienne, si elle était maintenue, devait paralyser l’ensemble des aéroports de la Tunisie, selon ce qu’avait annoncé le syndicaliste Selmi.

Le syndicat de Tunisair relève de la puissante Union générale tunisienne du Travail (UGTT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.