Ebola fait 1.122 morts en RDC depuis août 2018 selon l’ONU

La République Démocratique du Congo (RDC) a enregistré près de 1.705 cas probables et confirmés du virus Ebola depuis l’apparition d’un premier foyer de cette maladie dans ce pays en août 2018, a annoncé Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général des Nations Unies, précisant que 1.122 personnes sont décédées selon ce qui représente les deux tiers des cas signalés.

Seule la moitié des 148 millions de dollars demandés pour répondre au virus Ebola jusqu’en juillet prochain, ont été financés selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), a souligné M. Haq.

Les attaques et affrontements entre des groupes armés et les forces de sécurité congolaises depuis le mois de mai ont provoqué le déplacement de plus de 12.000 personnes dans les provinces du Nord Kivu et d’Ituri dans l’est de la RDC selon un récent Rapport onusien.

«Les déplacés empruntant des voies de passage informelles vers l’Ouganda, sans être dépistés, augmentent le risque de propagation de l’Ebola vers les pays voisins», met en garde ce Rapport.

Le Plan de réponse humanitaire pour la RDC souffre dans son ensemble d’un manque de financements critique, puisque les besoins de financement de 1,65 milliard de dollars ne sont couverts qu’à hauteur de 12 %, ce qui sape fortement les efforts de réponse, a conclu le porte-parole onusien.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.