Renforcement de la coopération bilatérale entre l’Inde et les Maldives

Les médias locaux ont rapporté la dans l’archipel de six accords entre Les Iles Maldives et l’Inde signé samedi plusieurs accords visant à renforcer leurs relations bilatérales dans divers domaines dont la défense et le secteur maritime.

Ces accords ont été signés à Malé, la capitale des Maldives, en présence du président Ibrahim Mohamed Solih et du Premier mnistre indien Narendra Modi, arrivé samedi après-midi dans l’archipel pour une visite officielle de deux jours.

Ils couvrent les domaines du sport, de la mer, de la coopération en matière de renforcement des capacités douanières, de la formation des fonctionnaires et de la défense.

Le Premier ministre indien Modi et le président Solih ont par ailleurs inauguré un radar côtier et un centre d’entraînement militaire qui ont coûté à l’Inde 26 millions de dollars.

L’Inde et les maldives estiment le renforcement de leur coopération bilatérale est indispensable au maintien de la paix dans la région. Narendra Modi et Ibrahim Mohamed Solih se sont engagés à combattre la piraterie, le terrorisme, le crime organisé et les trafics en tout genre grâce à des patrouilles et une surveillance aérienne, coordonnées, l’échange d’informations et l’augmentation des moyens matériels et humains.

Cette visite aux Maldives est la première à l’étranger du Premier ministre Narendra Modi depuis sa confortable victoire aux élections en mai.

Traditionnel allié des Maldives, l’Inde a observé avec inquiétude l’augmentation de sa dépendance politique et financière envers la Chine sous le mandat de l’ex-président maldivien Abdulla Yame entre 2013 et 2018.

Or, constitué de plus d’un milliers de petites îles coraliennes, l’archipel des Maldives a un emplacement stratégique au sud du sous-continent indien, sur la route maritime est-ouest la plus fréquentée au monde.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.