Les Assemblées 2019 de la BAD se focalisent sur l’intégration régionale

La 54ème Assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD) et la 45ème Assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs du Fonds africain de développement (FAD), s’ouvrent ce mardi à Malabo, en Guinée Equatoriale.

Le thème des deux Assemblées 2019 est «L’intégration régionale pour la prospérité économique de l’Afrique», une des cinq priorités stratégiques de la Banque panafricaine.

Du 11 au 14 juin, le plus important événement du Groupe de la BAD, va rassembler quelque 3.000 délégués, comprenant des ministres de l’économie, des finances et du plan, des décideurs politiques, des acteurs du secteur privé, de la société civile, des groupes de réflexion, des représentants du monde universitaire, ainsi que les médias pour débattre des questions clés relatives au développement de l’Afrique.

Des discussions de haut niveau, sur le renforcement de l’intégration économique du continent africain, sont également au programme de ces Assemblées 2019.

A Malabo, la BAD présentera aussi sa publication phare sur les «Perspectives économiques 2019 pour l’Afrique», sortie en janvier dernier.

Les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement sont une opportunité unique d’aborder les défis auxquels le continent est confronté et aussi de proposer des moyens pour avancer dans l’intégration régionale de l’Afrique.

L’Afrique, peuplée d’un milliard d’habitants, génère selon la BAD, un produit intérieur brut (PIB) global de plus de 3.400 milliards de dollars américains.

Un tel marché est susceptible de créer d’immenses opportunités pour les entrepreneurs du continent, estime la Banque panafricaine, appelant les gouvernements des pays africains et les communautés économiques régionales à intensifier leurs efforts afin de faciliter la libre circulation des biens, des services et des personnes ainsi que le commerce transfrontalier.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.