Etats-Unis : Le responsable de la police aux frontières démissionne

Le responsable par intérim de la police américaine aux frontières, John Sanders a présenté mardi sa démission, ont rapporté plusieurs médias locaux.

Dans sa lettre diffusée aux agents du service des Customs and Border Protection (CBP), il a annoncé qu’il quittera ses fonctions le 5 juillet prochain, sans révéler les mobiles de sa démission.

Ce responsable quitte son poste sur fond de polémique : la semaine dernière, Human Right Watch (HRW), qui a effectué une visite dans le centre pour migrants de Clint, à El Paso, au Texas, non loin de la frontière avec le Mexique, en a dénoncé les conditions «horrifiques» de détention de centaines d’enfants de migrants latino-américains.

Ces derniers sont entassés dans des cellules provisoires et dorment des fois à même le sol, sans avoir pris de douche depuis deux semaines.

Lundi dernier, le ministère américain de la Santé a indiqué avoir trouvé des places dans ses centres d’accueil pour la majorité de ces enfants, mais, à en croire le New York Times, une centaine de mineurs ont encore été placés en détention mardi au centre de Clint, désormais considéré comme désengorgé.

Le CBP est en charge de l’arrestation des migrants mais ses centres de détention sont surpeuplés. Ainsi, les agents de police relâchent régulièrement les migrants ayant formulé une demande d’asile.

En théorie, les enfants doivent être hébergés dans des centres du ministère américain de la Santé, mais celui-ci se plaint de l’insuffisance de solutions d’hébergement.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.