CAN 2019 : Le pays hôte et le champion en titre déjà éliminés

L’Egypte n’ira pas au bout de sa coupe d’Afrique des Nation (CAN), encore moins le Cameroun qui devrait défendre son titre de champion d’Afrique arraché il y a deux ans. Les deux favoris ont été sortis de la compétition dès les huitièmes de finale.

Pour ces huitièmes de finale de la CAN 2019, le pays organisateur s’est heurté à une sélection nationale d’Afrique du Sud gonflée à bloc qui a manifesté une grande volonté d’aller de l’avant. Face aux Pharaons, les Bafana Bafana ont livré un match glorieux et assez serré, avant de l’emporter sur la plus petite des marques, 1 but contre 0. Cet unique but concédé quasiment en fin de match (85ème minutes) met fin à l’aventure du Ballon d’or africain Mohammed Salah et ses coéquipiers.

Après cette défaite, le sélectionneur de l’équipe égyptienne, le Mexicain Javier Aguirre, ainsi que son staff ont été licenciés. Dans la foulée, le président de la Fédération égyptienne de football (EFA) Hani Abou Rida a annoncé sa démission et a appelé les membres du conseil d’administration de l’EFA à faire de même.

Le champion en titre est tombé, pour sa part, face à une équipe plus de taille. Opposés aux Super Eagles du Nigeria, les Lions indomptables du Cameroun n’ont pas démérité. Les Nigérians ont décroché leur place en quarts sur un score serré de 3 buts à 2.

Les autres exploits de ces huitièmes de finales sont à mettre à l’actif du Bénin et du Madagascar, tombeurs respectifs du Maroc et de la République démocratique du Congo (RDC). Les derniers matchs de ces huitièmes de finale se jouent ce lundi avec deux grandes affiches : le Mali sera opposé à la Côte d’Ivoire, et le Ghana va en découdre avec la Tunisie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.