L’Unesco lance à Dakar un projet pour l’accès des jeunes à l’information migratoire

L’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a lancé mardi à Dakar, un projet régional pour renforcer l’accès à l’information migratoire en faveur des jeunes ouest-africains.

Ce projet initié par l’UNESCO en collaboration avec le ministère sénégalais de la Culture et de la Communication, consiste à informer les jeunes filles et garçons non seulement sur les dangers de l’immigration clandestine, mais aussi sur les opportunités qui s’offrent à eux dans leurs pays d’origine, dans leur sous-région et ailleurs comme en Europe», a expliqué le directeur du Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest, Dimitri Sanga.

Le projet «Autonomiser les jeunes en Afrique à travers les médias et la communication», mis en œuvre au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée, au Mali, au Niger, au Nigeria et au Sénégal, est soutenu par l’Agence italienne pour la Coopération au développement (AICS) pour un montant de 3 millions d’euros, soit près de 2 milliards de FCFA.

Le projet se focalisera sur le renforcement des capacités des médias et des jeunes journalistes afin de permettre aux jeunes d’accéder à une information fondée sur des normes d’éthique, en relation avec la migration et les droits humains.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.